20/08/2010

Communiqué de presse du Parti Populaire 20 août 2010

20.08.10
Communiqué de presse du Parti Populaire

Le Parti Populaire (PP) soutient la politique de sécurité menée en France par Nicolas Sarkozy. Le PP déplore le tabou qui existe en Belgique autour de la question des «Roms» et le laisser-faire en matière de gestion des flux migratoires. Un Etat doit rester maître de ses frontières et a la responsabilité d' y faire respecter le droit.

La Belgique n'est pas en mesure d'assurer la sécurité des terrains sur lesquels les Roms s'installent de façon illégale. Est-il normal de laisser vivre ces gens dans ces conditions? Le PP pense donc que la meilleure solution est d'inviter ces populations à retrouver leur pays d'origine en leur donnant les moyens d'y mener une existence plus digne.

Le PP rappelle qu'il est résolument engagé dans la lutte contre le racisme ou toute autre forme de discrimination. Le PP rappelle également qu'il restera fidèle à son engagement de ne jamais pratiquer la langue de bois, ni de recourir au politiquement correct.

Un rapport publié cette année conjointement par le Premier ministre, le ministre de la Justice et la ministre de l'Intérieur évoque une étude menée récemment par l'Université de Gand. Cette étude met en évidence le lien entre les «auteurs itinérants» et la criminalité.

«Deux types d'auteurs émergent: Les auteurs qui ont des intentions criminelles au moment où ils entrent dans notre pays. Ils viennent ici avec l'intention de commettre des crimes contre les biens. Ces auteurs séjournent habituellement pour de courtes périodes dans notre pays, de quelques jours à quelques mois. Ils retournent ensuite chez eux ou se rendent dans un autre pays (européen) pour y poursuivre leurs activités criminelles. On constate qu'ils sont souvent dirigés à partir de leur pays d'origine;

D'autres viennent d'abord avec l'intention de se construire une vie (meilleure) chez nous. Ils sont ou non en séjour illégal. Pour certains, il devient vite évident qu'il n'est pas facile de vivre mieux ici de manière honnête. Lorsque ces personnes découvrent, lors de contacts sociaux, les possibilités de gagner rapidement beaucoup d'argent, le pas vers la criminalité est alors vite franchi.
»


Le PP est favorable à la mise en oeuvre d'une politique juste et déterminée en la matière, dans le respect des droits de l'homme et de la dignité humaine. Dans ce cadre, le PP appelle l'Union européenne à consacrer les moyens budgétaires nécessaires à cet effet.

Contact presse: Joël Rubinfeld, 0475 248 000, rubinfeld@partipopulaire.be

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------Voici le lien pour visionner le reportage de la RTBF suite à mes propos sur Facebook:

http://www.rtbf.be/info/belgique/politique/le-depute-pp-t...

Et voici le reportage du 19h30:  http://www.rtbf.be/video/v_jt-19h30?id=411562&categor...

19:08 Écrit par Laurent LOUIS - D | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

Ni les belges ni les français n'ont le droit de camper en dehors des camping aménagés ,pourquoi les étrangers pourraient-ils avoir des droits que nous n'avons pas .? Une autre question que je me pose ,Que font-ils pour pouvoir s'acheter des grosses voitures pour tirer leurs énormes caravanes ?

Écrit par : Dieu | 20/08/2010

Je partage entièrement l’avis du PP sur ce sujet, et adhère entièrement au manifeste du PP.
J’ai défendu avec force et conviction sur facebook, les commentaires négatifs sur l’article de notre député Laurent Louis paru dans facebook ce jeudi 19-08-2010. Notamment contre Mr Mongo et deux autres personnes du FN.
Il est normal, que je défende Laurent Louis et le PP puisque j’en suis membre, délégué province de Liège et mon épouse était candidate à la Chambre le 13 juin dernier (725 voix de préférences) sur la liste du PP pour la province de Liège. Pour une première candidature, le résultat est encouragent.
Nous continuerons de travailler dans les structures qui vont être mises en place par le PP et j’envisage de poser ma candidature dans l’une de ces structures, avec l’appui de Philippe Chansay-Wilmotte et de Danis Simal.
Vos dévoués délégués, CLARA CAMPO et ROBERT ORBAN.

Écrit par : ORBAN Robert | 21/08/2010

J'adhère, en cette matière, à la déclaration du Parti Populaire. Seul, son unique Député, Monsieur Laurent Louis, à eu le courage de s'exprimer publiquement sur la problématique posée par la présence des "nomades" sur notre territoire. La solution à apporter à cette situation ne relève pas de la compétence de notre pays.
C'est en effet l'Europe qui, par ses choix, a provoqué cette situation plus que délicate!
Il s'agit donc d'une matière "européenne" et c'est à elle qu'incombe le devoir d'intervenir, non pas en critiquant l'attitude de certains pays, mais en prenant ses responsabilités!

Écrit par : Michel Dierick | 21/08/2010

On est né la même année, et n'étant pas de la même région, je remarque que malgré tout, nous avons une vision assez semblable sur les soucis du pays ! Je ne regrette pas mes votes ! et espère faire bien + la prochaine fois que de coller des affiches ! car il est grand temps que les belges ouvrent leurs yeux ! travailler pour les pensionnés, ça me va, travailler pour les profiteurs qui quand je rentre chez moi, me crache dans le dos, non merci .

Écrit par : Mahy Vincent | 22/08/2010

Les mots ont peut-être été mal choisis mais sur le fond du problème, je suis tout à fait d'accord avec vous. Vous osez dire tout haut ce que beaucoup de Belges pensent tout bas.

Écrit par : Un petit Belge | 22/08/2010

Après l'oppression telle que vécue au siècle dernier par le fait de régimes d'extrême droite (fascisme, nazisme), il n'est pas du tout étonnant que certaines idées de droite souffrent d'un manque d'acceptation et soient mal interpretées. L'évocation de problématiques telles que la sécurité et l'immigration nécessite (bon gré mal gré...) de faire usage d'une certaine psychologie sociale. Même si Laurent s'était en vérité montré plus nuancé dans ses propos que ce que les journalistes en ont rendu compte, ils ont peut être (instinctivement??) flashé sur certains mots ou certaines phrases qui font "mal." Un changement de mentalité par rapport à la perception de certaines idées de droite ayant trait à certaines problématiques n'est pas pour demain, il faut s'en faire une raison. Et ce n'est certainement pas l'utopisme, la démagogie et le simplisme du PP (attention, je ne le catalogue pas pour autant à l'extrême droite...) qui remédieront à cet état de fait qu'est la crainte à l'égard de positions de droite "taboues."

Écrit par : jérôme | 23/08/2010

Les commentaires sont fermés.